Nouvelle publication de l’équipe des chercheurs de la Chaire

Arnaud TELLIER-MARCIL,  Shana CHAFFAI-PARENT, Marc- Antoine PICOTTE et Kevin LAFRENIÈRE ( dir.), Les prochains défis de la pensée civiliste : les conceptions classiques soumises à l’épreuve du temps, Montréal, Éditions Thémis, 2020, 193 p.

La perpétuation jusqu’à notre ère des conceptions classiques du droit civil tient en apparence du prodige. À la vérité, elle témoigne assurément de l’adaptabilité inhérente à la pensée civiliste, mais également des remarquables efforts de conceptualisation accomplis par des générations de juristes. Nouvelle époque, nouveaux défis : le travail se poursuit…

Dans le présent ouvrage collectif, quatre conceptions classiques du droit civil, soit l’effet relatif du contrat, la cause, le caractère absolu du droit de propriété et les droits réels sur biens incorporels, sont ainsi soumises à l’épreuve

du temps. Les auteurs traitent de la façon dont elles ont été, seront, pourraient être ou devraient être adaptées au regard des changements sociaux. (Note des directeurs)

Cet ouvrage contient les textes suivants : 

André Bélanger et Eric Fokou : La cause et la volonté des parties au contrat :par-delà l’ordre public, une révolution?

Maya Cachecho : Pénétration de la common law en droit civil québécois : le cas des titres intermédiés

Vincent Caron : Le relatif effet relatif du contrat d’assurance

Yaëll Emerich, La fonction sociale de la propriété et le mythe de la propriété absolue

Gaële Gidrol-Mistral : Les gamètes : libre propos sur la valeur des biens

Alexandra Popovici : 911 ou le caractère absolu de la propriété des pouvoirs fiduciaires

Jérémie Torres-Ceyte : Le contrat ouvert

Ce contenu a été mis à jour le 21 mai 2020 à 16 h 56 min.

Commentaires

Laisser un commentaire